|
#PLF2018 : les dangers de l’article 68

#PLF2018 : les dangers de l’article 68

A propos de l’article 68 du projet de loi de finance pour 2018 par Renaud Cormier, DG de Theseis

Le Parlement vient d’adopter le projet de loi de finances pour 2018 et au détour de l’article 68, elle introduit un dispositif ainsi rédigé :

 » X bis. – Le montant des frais et commissions directs et indirects imputés au titre d’une même acquisition de logement ouvrant droit à la réduction d’impôt prévue au présent article par les personnes physiques ou morales exerçant, au titre de l’acquisition, une activité de conseil ou de gestion au sens de l’article L. 321-1 du code monétaire et financier, un acte de démarchage au sens de l’article L. 341-1 du même code ou une activité d’intermédiation en biens divers au sens de l’article L. 550-1 dudit code ou qui se livrent ou prêtent leur concours à l’opération au sens de l’article 1er de la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970 réglementant les conditions d’exercice des activités relatives à certaines opérations portant sur les immeubles et les fonds de commerce ne peut excéder un plafond exprimé en pourcentage du prix de revient et fixé par décret. « 

Lire la suite de l’article : https://www.linkedin.com/pulse/plf2018-les-dangers-de-larticle-68-renaud-cormier/